Construction : tout ce qu’il faut savoir sur les travaux en hauteur

construction maison

Construire soi-même sa maison est un vrai parcours de combattant même s’il peut présenter des avantages au niveau de l’économie de la main d’œuvre. Avec de nombreux détails à prendre en compte (achat de terrain, plan, déclaration préalable et demande de permis, travaux de gros œuvre, etc.), un savoir-faire qu’il est essentiel de posséder et des techniques qu’il faut maîtriser, ce n’est pas facile de s’y retrouver. À côté de tous ces points qu’il faut noter, avons-nous vraiment conscience des différents dangers que peut présenter un chantier ? Dans cet article, nous allons voir à la loupe les travaux en hauteur.

Construire soi-même : les risques à noter pour les travaux en hauteur

L’auto-construction présente de nombreux intérêts lorsqu’elle est bien menée. La possibilité de contrôler le chantier depuis la conception jusqu’à la réception des travaux est aussi l’un des avantages à ne pas négliger. Ceci dit, ce n’est pas sans inconvénient. Le projet d’édifier soi-même sa maison sans l’intermédiaire d’une entreprise de construction présente beaucoup de travail et demande énormément du temps.

En dehors des risques liés à la gestion du projet et d’éventuels prolongements qu’il est impératif de prévoir, il y a également les dangers physiques à considérer. Cela ne s’applique pas uniquement aux travaux en hauteur, mais également à d’autres types de chantiers. On peut éventuellement évoquer les glissages, les chutes de hauteur, les trébuchements et l’électrocution. Des risques liés aux équipements, aux véhicules de travaux, à différents matériels et au terrain lui-même sont aussi à voir de près. Voilà pourquoi, confier son projet de construction à un expert reste plus réfléchi.

Les équipements requis pour les travaux en hauteur

Ce sont les travaux en hauteur qui nécessitent le plus d’équipements de chantier. Parmi les matériels utiles, on peut notamment mentionner les échelles et les échafaudages. En effet, pour faciliter les travaux, il se peut qu’on ait besoin d’une plate-forme élévatrice faible hauteur, par exemple. Il existe des modèles destinés à un usage interne ou externe qu’il est possible de choisir en fonction des besoins. Munis de garde-corps et de roues qui se bloquent automatiquement une fois que la plate-forme s’élève, ces équipements assurent parfaitement la sécurité de l’artisan.

La sécurité sur chantier

Même pour la pose de luminaires sur le plafond, il est très important de faire attention. Il faut savoir que dans le secteur de la construction, les chutes font partie de l’une des principales causes des accidents de travail graves et fatals. Quand il s’agit de réaliser des travaux dans les accès difficiles et particulièrement en hauteur, les entreprises de construction engagent, entre autres, une équipe qualifiée avec des compétences de cordiste. Redoubler la sécurité sur chantier est essentiel.

Travailler en hauteur requiert un savoir-faire précis et diverses qualités spécifiques, sans compter le fait qu’il faut davantage faire attention. À l’exemple de l’utilisation d’une échelle, il est primordial de la vérifier à chaque utilisation surtout les dispositifs de blocage, de veiller à la placer uniquement sur une surface plane, de toujours compter le poids des outils dans la charge maximale supportée quand on choisit l’échelle, etc.